06 novembre 2017

Les clefs

Les clefs Il m’arrive dit-on de m’exprimer en vers Peut-être que c’est là qu’il est mon univers C’est un rythme qui vit au plus profond de moi  Disciplinant les mots en sons de bon aloi. Quelle que soient mes pensées, cette cadence est là  Elle ne m’est imposée, mais elle donne le la Parfois je me heurte à une vraie embûche  J’entends alors le couac quand le vers trébuche  Alors je me reprend pour trouver le tempo Qui bercera le flot où coulent bien les mots Que cela m’est facile, les mots sont... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 novembre 2017

De retour

De retour Le voilà de retour, partout il a posé  Son grand manteau toujours aussi immaculé  De son souffle de givre il a tout transformé  Effaçant sous ce voile l’automne et l’été. Les bourrasques soulèvent qui semblent des fumées  Des volutes de neige qu’elles vont déposer  Sur la moindre brindille qui paraîtrait oser Vouloir encore vivre un ciel ensoleillé. Comme une paupière qui se serait fermée  Un soir sur une vue encore colorée  Et se serait ouverte dès le matin venu Sur la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 novembre 2017

Les autres on s’en fiche...

  Les autres on s’en fiche. Ils sont déjà si riches pourquoi faut-il qu’ils trichent Ils sont persuadés qu’ils n’en ont pas assez Et un homme les croient, qui leur dit alors chiche ! Je vous ai entendu, les autres on s’en fiche ! Pour vous je ne vais pas multiplier les niches Ce sont donc les impôts que pour vous j’esquiche  De cet argent de trop, de tous ces beaux pourliches Vous pourrez vous gaver, les autres on s’en fiche ! Vous êtes voyez-vous les premiers de cordées  C’est bien pour cela que je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 novembre 2017

Un chant de liberté

Un chant de liberté  Je n'entends plus le chant du coq au petit jour Il est trop étouffé par le bruit des tambours Je ne la perçois plus la chanson des amours L'ont fait taire les bottes et leurs pas bien trop lourd. Le murmure du vent sur les tombes si fraîches  Est la seule musique que nous laisse leurs prêches  Et les gémissements des mères accablées  Sont le seul chant funèbre autour de leurs tablées. Car nous sommes un peuple que l'on n'a entendu Par la brutalité on lui a répondu  Ses... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 novembre 2017

Héritage

  Héritage  À qui dire merci sinon à mes parents Qui m’ont fait au hasard mais m’ont fait gentiment Dans un acte d’amour qui n’aurait dû pourtant Permettre de voir le jour au tout nouvel enfant. J’en étais inconscient mais l’étais-je vraiment J’ai tout fait tout de suite pour qu’ils en soient contents Qu’ils n’aient pas de regrets d’avoir fait cet enfant Lors j’ai fait de mon mieux pour qu’ils se montrent aimants. Je leur dit bien merci à mes deux chers parents Eux qui m’ont tout donné la vie comme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 novembre 2017

Si...

Si... Si le temps est un fleuve, c’est alors sur ses rives Que j’aimerai m’asseoir pour voir les hommes vivre Bien à l’abri du flot qui charrie leur souffrir Dans le lent trémolo de leurs cris de désir. Si le temps est un train, je veux rester en gare Pour regarder passer les hommes qui s’égarent  Bien au repos assis, observer leurs espoirs Dans le vain défilé de leurs rêves de gloire. Si le temps est horloge, je veux être celui Qui échappe à l’aiguille qui les hommes vieillit Bien à l’écart assis, contempler les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2017

Légion d’honneur

  Légion d'honneur Ils ne sont pas légion ceux qui ont du mérite  D'avoir agi en bien pour d'autres intérêts  Que les leurs d'abord ou que leur réussite  Et d'avoir eu pour but tout simplement d'aider D'être utile à autrui ou même à leur pays Sans souci d'obtenir la moindre récompense Ceux là sont peu nombreux, moi du moins je le pense, J'en ai très peu connu qui agissent ainsi. Ils sont pourtant légion ceux à qui chaque année On fait l'honneur insigne d'attribuer médaille  Quand bien même... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2017

Tant de vies

Tant de vies Une vie qui se traîne  Comme une âme en peine Hélas jamais sereine À l'allure vilaine. Une vie qui s'envole Qui décolle du sol Dont la seule école  S'écrit en clef de sol. Une vie agitée Qui ne sait se poser Ivre de liberté  Où même de gaieté. Une vie de douleurs Traversée par la peur  Quand est-ce que je meurs Pour fuir cette horreur. Une vie de sagesse Sans aucune bassesse Animée de largesses Pour les êtres en détresse. Une vie d'absolus Du mièvre on n'en veut plus ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2017

Méandres

  Méandres. La vie est pour beaucoup comme une longue route Parsemée des obstacles qui nourrissent leurs doutes Ouvrant sur des chemins que parfois ils écoutent S'achevant néanmoins par leur corps en déroute. C'est un grand labyrinthe aux yeux de bien des autres Qui ont pour se guider besoin de ces apôtres  Qui prétendent toujours savoir la vérité  Qui éclaire la route des plus désespérés. N'est-ce plutôt un fleuve qui charrie dans ses eaux Tous les êtres humains qui sont pris dans son flot Qui les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2017

On voudrait

On voudrait Tous on voudrait parfois se perdre dans la brume Ne plus même connaître de chaque jour l’écume  Se sentir hors du monde, à l’abri de ses coups Se couler dans la ouate, quelque chose de doux. On voudrait être là mais être inatteignable Avoir un corps, des sens, mais ne pas en souffrir Juste être spectateur ou tout juste capable De vivre de bonnes choses et bien les ressentir. On voudrait le meilleur et chasser la laideur On voudrait le bonheur, ignorer le malheur, Que chaque instant qui passe soit... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]