14 novembre 2017

Autre monde

  Autre monde Qui n’a vu de ces femmes légères et élégantes Qui croisent nos chemins comme des atalantes La tête bien levée et le pas élancé  Combien elles nous semblent hors de notre portée. Il est de ces déesses qui vivent près de nous L’espoir que l’on caresse est sans doute trop fou Que leurs yeux elles abaissent sur ces pauvres de nous Mais nous n’avons de cesse d’espérer malgré tout. Où est donc cet Olympe d’où elles viennent où elles vont ? Nous jamais on n’y grimpe tout en haut de ce mont On est là... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]