C’est tous les jours dimanche
Pour moi en ce moment c’est tous les jours dimanche
Je n’ai pas comme avant à retrousser mes manches
Il n’y a plus de lundi, quelle douce revanche
C’est moi qui maintenant mes pauses je déclenche.
Redevenu le maître de mon calendrier
Plus aucun agenda pour que faire me dicter
Je regarde l’horloge avec aménité 
Elle ne me dit plus que je dois me presser.
Je sais que c’est le temps qui a les clefs de ma vie
Mais du temps qui me reste, c’est bien moi qui ai pris
La gouverne des heures, comment je les remplis
Je fais beaucoup de choses, mais quand cela me dit.
Je ne me lasse pas de cette liberté
Un vrai luxe ma foi qui m’est là accordé 
Pouvoir enfin choisir quand je dois me lever
Laisser tout à loisir mon corps en décider.
J’avoue que au début je me sentais coupable
De rester inactif quand tant sont à la tâche
Mais sachez qu’au dimanche très vite on s’attache
Pour y vivre sa vie tant qu’on en est capable.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com