La chasse à l’émotion 
Donnez-moi un levier pour soulever le monde
Ne me donnez qu’un mot qui poésie féconde 
Une idée, une image, une simple expression
Et le vers se libère sous la douce pression.
Donnez moi un filet pour jolis papillons
Pour dans l’éther diffus, capturer l’émotion 
La pensée si légère en circonvolutions
L’idée qui s’y promène mais sans destination.
J’épingle sur la page comme autant de trophées
Le temps qu’elles y volettent, ces fugaces pensées 
J’y inscrit bien leur trace avant de libérer 
Tous ces mots sans substance qui n’y sont prisonniers.
Voyez la folle chasse à ce curieux gibier
Combien il nous agace avant de se livrer
Combien il nous réjouit lorsque il s’abandonne
Et ce que nous cherchons qu’enfin il nous le donne.
Nous sommes ces chasseurs, nous autres les poètes 
La chasse est pacifique qu’on ne s’y trompe pas
Pour autant la souffrance existe dans nos têtes 
Quand les mots nous échappent, qu’on ne les trouve pas.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com