La petite voix
Quand on touche le fond que l’on est au plus bas
Parfois on veut entendre une petite voix
Celle qui vous dira non tout n’est pas perdu
Celle qui vous criera que tout n’est pas foutu.
Quand l’âme est égarée au profond des ténèbres 
Que le corps n’en peut plus et que tout est funèbre
Que la douleur des sens ou celle de l’esprit
Vous fait douter de tout et de la vie aussi,
On s’accroche alors à la moindre lueur
Celle qui vous rappelle les moments de bonheur
Ceux qui nous reviendront à la fin de nos pleurs
Pour effacer enfin les doutes et les douleurs.
Comme dit le dicton toujours après l’orage
Nous revient le beau temps, quelle qu’ait été sa rage
Tu reverras le monde sous ses belles couleurs
Tu oublieras alors le noir qu’avaient tes peurs.
Arme toi de confiance et nargue le malheur
Puise tout ton courage dans le fond de ton coeur
Dis-toi dans peu de temps tu verras la lumière 
Celle que tout espoir contient dans ses prières.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com