Tout sauf une habitude.
Alors que se dessinent je le vois sur ton corps
Ces marques dont le temps gratifie nos efforts
Comme il fait sur le mien, j’ai ce doux réconfort
De ne voir notre amour rien céder à ce sort.
J’ai fait mienne tu sais cette déclaration
Je t’aime aujourd’hui bien plus fort que hier
Et moins intensément que demain, l’affection
Que j’éprouve pour toi restera entière.
Je mesure la chance d’éprouver ce bonheur
De savoir que pour moi bat encore ton coeur
Nous avons traversé ensemble bien des peurs
Sans jamais ne rien perdre de nos tendres ardeurs.
Je goûte cette paix au sein de mon foyer
Où ne s’est pas éteinte la flamme émerveillée 
De l’entente solide entre nos destinées 
Des frissons éprouvés par nos peaux effleurées.
Au coin de tes chers yeux s’égayent ces rayons
Quand brillent malicieux leurs iris de charbon
Tu passes dans mes cheveux une main chaude et tendre
Alors de te serrer je ne puis plus attendre.
Que s’arrête le temps sur ces moments de paix
Que durent ces instants si simples et parfaits
Je veux te regarder très longtemps me sourire
Rester tout contre toi, tout ce à quoi j’aspire.
Une vie ordinaire faite de petits riens
De choses qu’on choisit et qui nous font du bien
Mais une vie baignée dans cette plénitude 
D’un amour partagé, tout sauf une habitude.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com