Héritage 
À qui dire merci sinon à mes parents
Qui m’ont fait au hasard mais m’ont fait gentiment
Dans un acte d’amour qui n’aurait dû pourtant
Permettre de voir le jour au tout nouvel enfant.
J’en étais inconscient mais l’étais-je vraiment
J’ai tout fait tout de suite pour qu’ils en soient contents
Qu’ils n’aient pas de regrets d’avoir fait cet enfant
Lors j’ai fait de mon mieux pour qu’ils se montrent aimants.
Je leur dit bien merci à mes deux chers parents
Eux qui m’ont tout donné la vie comme présent 
Et toujours tant d’amour et cela tout le temps
Qui ont rempli mon coeur, je suis reconnaissant.
Oh combien ils me manquent, je voudrais tellement
Échanger avec eux tout en les embrassant
Et revoir dans leurs yeux leur fierté de parents 
Lorsqu’ils voient leurs enfants qui deviennent un jour grand
Sans trahir les valeurs qu’ils ont su partager
Rester encore fidèles à ces simples messages
L’amour et le respect dans la simplicité 
Sans perdre néanmoins sa propre dignité.
Où qu’ils soient s’ils m’entendent je leur dit fort merci
J’espère au fond de moi que je n’ai rien trahi
Puisse un jour mes enfants penser un peu à moi
S’ils savaient eux aussi tout ce que je leur dois.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com