03 octobre 2017

Petit matin d'automne

  Petit matin d'automne Tous les jours au matin quand j'ouvre les volets Je saisis le parfum de la neuve journée  C'est un joli spectacle toujours renouvelé  Au fil de ces saisons qui jalonnent l'année. Ce matin c'est l'automne qui est venu m'accueillir Paré de ces couleurs que lui seul sait tenir Le jour est paresseux et tarde à se lever Un peu comme moi même encore ensommeillé. C'était seulement hier que les fleurs éclataient Dans mon jardin hier qu'elles étaient si gaies Aujourd'hui elles sont bien... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 octobre 2017

L'âme nue

L'âme nue Je me suis retrouvé l'âme nue dans les rues Où toute honte bue, j'errais sans retenue Je me suis égaré dans des songes ténus  Au milieu de ces brumes qui me voilent la vue Je me suis lors plongé dans des rêves légers  Où on peut s'engager en bravant le danger J'ai choisi d'affronter quel qu'en soit le sujet Le moindre des projets dont point je ne voulais. Je me suis bien perdu dans les malentendus On n'a pas attendu que j'en sois revenu Depuis lors j'erre nu tout au long de ces rues Mais je ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2017

Ravages

Ravages Les fleurs hier superbes à présent piétinées  Et leurs mille fragrances tout autour dispersées  Le champ était splendide sous le soleil d'été  Il semble bien sordide maintenant ravagé  Foulé par mille pieds, foules désordonnées  De ces gens qui fuyaient cette mort à leurs trousses La beauté ne se voit quand on a cette frousse Que ne compte d'abord que de fuir le danger. Tant d'années pour fleurir avec amour la terre Si peu pour condamner et tout mettre à terre Tant d'années pour bâtir... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2017

Au désert

Au désert  Mais pourquoi ce désert où il n'est que des traces De ces vies qui y passent de façon si fugace ? Et pourquoi tous ces sables qui ont mille visages Figures impitoyables à la beauté sauvage ? Un tel dépouillement inspire le respect  Ou bien souvent l'effroi dans les coeurs trop légers  Traverser ces contrées dans l'espoir de l'oasis Quand quelque arbre furtif fait soupçonner la vie. Dans ces espaces arides sont parfois des mirages Comme peaux de serpents en attente d'orage Comme ersatz de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2017

Pudeur

Pudeur Pudeur quand tu me tiens et que tu me retiens Que tant de sentiments demeurent ainsi bridés  De peur qu'à les montrer je sois trop exposé  Et que je risque fort de briser quelques liens. Car nous restons cachés derrière mille masques Qui habillent nos âmes de bien solides casques La vie est carnaval, elle est comédie  Nous prenons le visage que le moment nous dit. Ce qu'on nomme impudeur, ce qui si peu s'exprime C'est bien souvent ce qui en nous très fort s'agite Ces passions ou ces gestes dans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2017

Voyages

Voyages Il en est de plaisants que l'on fait à tout âge  D'autres plus contraignants où l'on est de passage  Pour vivre l'aventure, découvrir la nature Où rencontrer des gens si c'est dans nos natures Il en est d'important qui forment la jeunesse Dont on dit que s'y forge un vrai fort caractère  Hélas dans quelques cas il se peut qu'on s'y blesse  Qu'on préfère alors garder les pieds sur terre. Il en est d'immobiles qui ne se font qu'en rêves  Sans quitter ni sa chambre ni même sa... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]