30 octobre 2017

C'est la vie qui nous tue.

  C'est la vie qui nous tue. Tous on craint la faucheuse l'accusant de nos maux Mais nous sommes injuste avec sa grande faux Si l'on y réfléchit elle n'est responsable De ce que l'on sait être la fin inévitable. Que lui reproche-t-on à celle qui emporte Comme un point final, elle ferme une porte Ce qui nous affaiblit au point qu'on n'en peut plus Ce n'est certes par elle qu'on est un jour foutu. C'est la vie qui nous tue, c'est la vie qui nous a La façon dont on vit, la façon dont on va. Elle est bien... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2017

Dans les maisons de mon enfance

Dans les maisons de mon enfance Elles sont toutes là gravées dans ma mémoire J'ai pour chacune d'elles combien de souvenirs Quand je ferme les yeux reviennent tant d'histoires Vécues dans mon enfance où je peux revenir. J'en visite souvent chacune de leurs pièces Pour ne rien oublier des décors familiers De nos dégringolades dans le grand escalier De cette cave sombre dont on craignait les pièges. De la grande armoire de son aigle sculpté  Dont je craignais le soir les griffes acérées  La roue à manivelle de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2017

L'insouciance

  L'insouciance Je vivais au présent lorsque j'étais enfant Simplement j'étais là, à chacun des moments Si j'éprouvais la peur c'était là sur l'instant Où étaient donc ces ombres que je vois maintenant ? Existe-t-il dans nos vies d'autres temps Où l'on peut être heureux sans être insouciant ? J'ai cette impression d'avoir beaucoup perdu Le jour où l'avenir sur moi s'est abattu. Dès lors que l'on s'engage sur ce chemin boueux Qu'assurer le futur devient le premier vœu Que maîtriser les choses c'est bien sûr ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2017

Une brève rencontre

Une brève rencontre Il est venu frapper un soir à la fenêtre  Ses doigts tambourinaient pour m'appeler peut être  Il avait sous la crasse un sourire éclatant  Ses yeux dans son visage y brillaient tout autant. Je l'ai bien regardé quand même très surpris, À ouvrir la fenêtre alors me suis surpris C'est par ces quelques mots que je l'ai accueilli Monsieur que voulez-vous et à cette heure ci ? Je ne suis pas très sûr qu'il m'ait compris très bien Il fit alors ce geste que l'on comprend tous bien Sa main... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2017

Quelques charmes

Quelques charmes Sous les pluies de saison, tout tourne en déraison  C'est comme si le ciel n'était que serpillère  Et déversait ses eaux juste sur ma maison En un rideau épais filtrant la lumière. C'est le temps des chutes pas seulement de pluie Les feuilles bien sûr tombent, et aussi la nuit Comme sur vos épaules s'abat bientôt l'ennui Regardez c'est étrange, comme tout ralentit. Certains aiment l'automne, la vie est alanguie Ils aiment aussi les pommes qui sont alors cueillies Ils voient dans ses couleurs... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]