L'insouciance
Je vivais au présent lorsque j'étais enfant
Simplement j'étais là, à chacun des moments
Si j'éprouvais la peur c'était là sur l'instant
Où étaient donc ces ombres que je vois maintenant ?
Existe-t-il dans nos vies d'autres temps
Où l'on peut être heureux sans être insouciant ?
J'ai cette impression d'avoir beaucoup perdu
Le jour où l'avenir sur moi s'est abattu.
Dès lors que l'on s'engage sur ce chemin boueux
Qu'assurer le futur devient le premier vœu
Que maîtriser les choses c'est bien sûr ce qu'on veut 
Ce choix pour le bonheur s'avère dangereux.
On se sent responsable du moindre de ses gestes
On guette les problèmes au détriment du reste
Des moments agréables qu'on ne vit qu'à demi
Puisqu'on pense déjà à tout ce qui les suit.
Est précieux dans l'enfance ce sens de l'insouciance
Qui nous rend dans la vie alors plein de confiance
Il est rare alors que l'on mette en balance
Le plaisir du moment si au futur on pense.
Alors n'est-ce un crime de priver un enfant
D'une époque bénie libérée des tourments
De lui voler ce temps comme une parenthèse 
De le plonger trop tôt dans la vie qui le blesse ?
Pierre-Jean BOUTET