Quand flottent des drapeaux.
Sous le vent de l'histoire ont flotté des drapeaux
Ont marché des armées et sont morts des héros 
Dans le cours de l'histoire en fonction des passions
Ont sombré des empires et sont nées des nations.
Dans le temps d'une vie, en quelques instants de paix
Un homme libéré du pouvoir de la guerre
A cette insigne chance lors d'y développer 
Ces talents las gâchés dans le temps de nos pères.
Je suis né il est vrai dans une parenthèse 
Qu'on dira enchantée dans un futur prochain
Vivra la nostalgie d'une époque demain
Lorsqu'on évoquera ces années qui nous pèsent.
Qu'aurions nous pu penser en ces temps reculés 
Ces périodes troublées de famines et de pestes
C'était la fin du monde pour des peuples acculés 
Auxquels il ne restait comme espoir que des gestes,
Des prières adressées à un ciel silencieux
Il fallait des coupables pour ces maux assénés.
Alors que nous avons ces fléaux écartés 
Les dangers d'aujourd'hui on ne les doit aux dieux,
On les doit à nous mêmes  à notre ambition
De plier la planète à notre évolution 
Sans respect ni conscience des fragiles équilibres
Qui sont incompatibles avec notre art de vivre.
Dans un monde épuisé ses ressources taries
Vont s'affronter les peuples et en payer le prix
Je vois se profiler à nouveau les drapeaux
Et les armées en marche sans besoin de héros.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com