Nouvelles habitudes
Quand arrive cet âge où on ne compte plus
Engager ces conquêtes qu'avant nous aurions pu
Quand on n'espère plus engranger des victoires
Comme nous le faisions dans nos heures de gloire
Quand on voit dans la glace une mine défaite 
Quand on veut éviter à tout prix la défaite
À laquelle ne songions quand nous étions au faite
Quand chaque nouveau jour nous était une fête,
Quand on a renoncé à bien des illusions
Celles qui nous poussaient à être des champions
Quand on ne s'attend plus à d'autres récompenses
Que de vivre un peu plus, puisqu'au la mort on pense,
Quand on accepte parfois d'un peu de retourner
Pour jeter un regard sur ses jeunes années 
Quand on a cette chance de n'avoir de regrets
De cette vie d'hier que l'on a consumée,
Alors on peut poser enfin ses inquiétudes 
Goûter enfin d'un calme dépourvu des enjeux
Puisque l'on n'a plus rien à remettre en jeu
Que l'on peut installer de nouvelles habitudes,
Aller plus lentement que tout ce temps qui passe
Accorder un regard au temps et à l'espace
S'attarder davantage sur le parfum des fleurs
Écouter un peu mieux chez les autres leurs peurs,
Vivre profondément mais moins intensément
Remplacer la vitesse par la pure paresse
Être plus attentif aux battements du cœur
Pénétrer plus avant dans le champ du bonheur.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com