Le vrai nom d'Eternité.
S'il m'arrive de croire que tout a été dit
Tout a été écrit, tout a été décrit 
Que tous les mots un jour inventés par l' homme
Ont été tous usés sous ses coups de gomme,
Qu'ils furent combinés tous des millions de foi
Que reste-t-il alors à exprimer pour moi ?
Mais il y a tant de mots et il y a tant de sens
Que des milliards d'années ne sont pas suffisants
Pour épuiser le verbe, pour tarir le projet
Ecrire est le vrai nom que porte éternité.
Quand j'en viens à douter de pouvoir apporter
Une nouvelle pierre au grand livre du monde
Il me suffit d'écrire des mots à ma portée 
Pour réveiller toujours une pensée féconde.
Si toutes les idées avaient déjà fleuri
C'est que notre avenir serait alors écrit 
Si tous les mystères nous étaient dévoilés 
C'est que nous saurions tout du grand ciel étoilé.
Pour épuiser le verbe, pour tarir le projet
Ecrire est le vrai nom que porte éternité.
Aussi modestes soient mes poèmes lancés 
Comme autant de bouteilles dans la mer des pensées 
Ils sont de tous mes mots, porteurs originaux
Ils iront voyager jusqu'aux points cardinaux.
Quels que soient leurs messages, leur parole est unique
Ils disent à leur façon dans leurs choix pacifiques
Que quels que soient les hommes, leurs étranges pratiques
Ils n'auront pas tari l'espace poétique 
Pour épuiser le verbe, pour tarir le projet
Ecrire est le vrai nom que porte éternité.
Pierre-Jean BOUTET
calbredaze.canalblog.com