Festin
Deux cannes sur un pont j'entends leurs sanglots longs
Et les petits petons de tristes sanglochons
Béquille sur la quille j'entends tous les coups secs
Et des mouettes grises les petits coups de bec.
Deux cannes sur le pont je vois bien leur bout rond
Quand nous nous approchons pour nous mettre en rond
Béquilles qui frétillent nous devrons faire avec
Tous ces oiseaux de mer, le bec plein de varech.
Deux bâtons sur le pont car c'est jour de baston
Pour une mise à mort de ces pauvres cochons
Béquilles qui étrillent qui n'auront pas d'échec 
Pour les oiseaux de mer, ça n'coûte un kopeck.
Deux cannes en fonction, un seul coup est c'est bon
On va pouvoir manger aujourd'hui du cochon
Quadrille des mâchoires, on s'en met plein le bec
Même les oiseaux de mer pourront faire un break.
Deux fusils et c'est bon, pour marins au cours long
Tant qu'ils ne tuent au fond que de petits cochons
Béquilles du capitaine, sa jambe on fait avec
Tant qu'on a autre chose que poissons dans le bec.
Pierre-Jean BOUTET