Qui que tu sois.
Qui que tu sois, où que tu sois
Entends ma voix
Elle n'est pas feinte, ma complainte
Elle dit mes craintes
Loin je regarde et je ne vois 
Rien que des croix
Si je m'attarde, ce que je vois
Ce sont nos choix.
Le ciel est sombre, planent des ombres
Elles sont sans nombre
Plus loin le vide, si impavides
Nos vies avides.
Qui que tu sois, où que tu sois
Entends ma voix
Elles ne sont feintes, ce sont mes craintes
Nos vies éteintes.
C'est à grands pas, que l'on y va
C'est sans tracas
Nos yeux aveugles, vaches qui meuglent
Rien ne se règle.
J'ai beau crier, j'ai beau pleurer
N'est arrêtée 
La course folle, tous on s'immole
Ce n'est pas drôle.
Qui que tu sois, où que tu sois
Entends ma voix
C'est ma complainte, toute ma crainte
Nos voix éteintes.
Pierre-Jean BOUTET