Les chants de la nature
Ami l'entends-tu bien le vent dans la ramure
Qui porte des paroles d'éternelle nature ?
Écoute bien aussi le bruit de la rivière 
Qui roule ses cailloux, murmure ses prières, 
Ami ouïs-tu encore le ballant du ressac
Qui joue au bord de l'eau sur la plage de sable
Prête mieux ton oreille à toutes ses chansons
Le chant de la nature a bien des expressions.
Lorsqu'elle se taira, qu'elle fera silence
Comprends tu donc l'effroi dont est pris ma conscience ?
Lorsqu'on n'entendra plus aucune de ses musiques
C'est qu'auront déserté toutes ces vies magiques.
Et le chant des oiseaux, et celui des baleines
Et le brame du cerf, et le chien qui aboie
Nous n'entendrons hélas que les cris et les plaintes
Des hommes de partout qui expriment leurs craintes.
Alors savoure les, ces chants de la nature
Tant qu'ils résonnent encore dans le ciel bleu azur 
Ami c'est la respiration de la mère nature
Écoute avec respect ce qu'elle t'offre en pâture.
Pierre-Jean BOUTET