Accablé 
Tu en as caressé des espoirs trop déçus
Tu en as encaissé de ces coups trop reçus 
Tu en as vu passer des occasions perdues
Combien as-tu reçu de promesses tenues ?
Quand d'échecs en échecs et puis en déception 
Tu as vécu ta vie sans ses satisfactions
Tu n'as plus goût à rien, surtout tu n'y crois plus
Tu te sens prisonnier d'une sorte de glu.
Tu ne connais surtout que les moments d'angoisse
Tu te trouves partout comme ça dans la poisse
Tu subis tous les jours et ce quoique tu fasses
Les moments difficiles et les mauvaises passes.
On dit que la roue tourne pour toi elle est bloquée 
Bien longtemps que sur toi le sort s'est acharné 
Alors tu te demandes qu'est-ce que tu as pu faire
Pour avoir cette vie pourrie, un vrai enfer ?
Il suffirait de peu pour que tout cela change
Qu'on te tende une main, c'est celle d'un ange
Qu'on t'ouvre la route, ou même la porte
Vers une vie claire, celle qu'on t'apporte.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com