18 septembre 2017

Ondine

Ondine Des cheveux démêlés qui flottent dans l'eau vive Étalés en rayons dans l'onde qui dérivent  Autour d'un blanc visage aux yeux clos de longs cils Et d'un corps dénudé aux membres si graciles, C'est l'ondine héroïne des poètes élégiaques  Victime de l'amour ou de rites orgiaques Femme abandonnée fragile et innocente Hélas sacrifiée à des fins peu clémentes. Mon ondine à moi ce n'est qu'une poupée  Objet abandonné par un enfant blasé  Poupée celluloïd au destin de déchet Image saisissante de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2017

Un week-end parfait

Un week-end parfait Qui n'en a pas rêvé de ce week-end parfait Où tout bien se déroule dans la simplicité  Où même l'imprévu semble jouer le jeu Pour faire que ces jours soient des moments heureux ? Peut-être ai-je vécu un de ces moments rares Dont la vie d'ordinaire se montre si avare Tout y coule de source sans efforts apparents  Tout s'enchaîne en douce sans instants turbulents. Bien tous se retrouver comme si c'était hier Que nous étions quittés quand nous avions à faire Être en amitié aussitôt qu'on est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2017

Imbroglio

Imbroglio Matin glacé, aube de givre L'air est si frais qu'il vous enivre Ciel bleu de glace, traînées de neige C'est le grand froid et ses arpèges. Nature en pause sous ce grésil  Herbe gelée comme des cils Soleil là-haut mais pas très chaud  Dans les saisons imbroglio ! Un jour d'été calendrier Un jour d'hiver s'est égaré Anticyclone qui rigole Air froid du pôle dégringole. Plaisir si rare, pas dans la neige Dans un été qui lui galèje Sommets blanchis, très jolies vues Haleine gelée, qui l'eut cru ?... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2017

S'engager

S'engager Tout tourne court si on n'y croit Et tout échoue quand on n'y va Rien ne se passe de ce qu'on veut Si l'on ne forme que des vœux. Il faut la main ou bien le pied Et pourquoi pas quelques idées  Lever les yeux ne suffit pas  Si l'on veut avancer d'un pas. Pourtant bouger n'est pas assez Si l'on ne sait là où on va Qu'on soit d'y aller ou non, pressé  À quoi cela aboutira ? Avant d'agir faut réfléchir  Pas seulement pas trop longtemps Parfois d'agir fait réfléchir  Faire les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]