Nos choix d'avenir
C'est la voix des anciens que souvent l'on invoque 
Comme si le passé nous dictait l'avenir
Je ne dirais jamais que des pères me moque
Mais je me soucie plus des enfants à venir.
Ce sont plutôt leurs voix que je me dois d'entendre
J'essaie d'imaginer ce qu'ils doivent attendre 
D'hériter de ce monde, qu'il soit encore vivable
C'est d'abord de cela que l'on est redevable.
Dans ce monde qui change à si grande vitesse
Il nous faut inventer de nouvelles adresses
Nous devons épargner la terre qu'on agresse
Et tout modifier dans nos vies, que ça cesse !
Pour ma part je n'ai honte d' avoir très bien compris
Les voix de nos anciens, car d'eux j'ai tout appris
Mais quand je vois les yeux de mes petits enfants
J'entends tous les reproches qu'ils feront dans vingt ans.
Partout les enfants nés et aussi çeux à naître 
Méritent d'espérer car nous sommes seuls maîtres 
Que de leur destinée, là où ils vont grandir
Seront-ils fiers ou non de nos choix d'avenir ?
Pierre-Jean BOUTET