04 septembre 2017

Observateur

Observateur Accoudé au muret qui court sur la grand place Je regarde les gens qui viennent et qui passent Ils semblent des pigeons tous pressés d'attraper Des miettes de ce temps qui les fait déraper. Assis à la terrasse du café de la plage J'observe tous ces gens qui courent et qui nagent Ils semblent des poissons qui se prélassent au fond Pour oublier le temps qui les entraîne au fond. Allongé là dans l'herbe dans ce pré au soleil Je regarde le ciel où passent des avions Ils portent tous ces gens qui c'est sûr... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 septembre 2017

Repos

  Repos Il est un lieu blotti tout au cœur des montagnes Un lieu très secret de ma chère Cerdagne Où je me rends parfois et quand l'envie me prend De me baigner tout seul au milieu du silence. C'est dans un creux caché sous la voûte des arbres Où des vasques de roches qui me semblent du marbre Retiennent des eaux chaudes venues des profondeurs Qui jaillissent ici dispensant leur ardeur. Un courant fort discret élimine les feuilles Ce n'est là que la paix que l'on trouve et l'on cueille Je m'y trempe heureux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2017

Solitude

Solitude À en devenir fou, enfermé en soi même  N'avoir de tête à tête qu'à les imaginer À en devenir fou, ne plus dire je t'aime Qu'il n'y ait plus que moi, quand nous, nous fascinait. Une vie solitaire, comme fut Robinson Une vie qu'on enterre, comme on met en prison Quand on n'a de miroir, que celui d'un plan d'eau Quand on n'a plus à boire, tous les mots qu'il nous faut. On peut bien s'inventer pour combler tout ce vide L'ami imaginaire dont le coeur est avide On peut bien appeler pour pallier tout ce manque ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]