La partie engagée encore se joue-t-elle 
Où les dès sont-ils hélas déjà jetés ?
L'avenir le dira s'il porte sur ses ailes
Une réponse belle ou la fin annoncée.
J'ai longtemps des joueurs bien observé leurs choix
J'ai compté tous les points le résultat est là 
Je ne vous dirai rien ça servirait à quoi ?
Pourquoi gâcher la fête, je n'ai pas ce but là.
Dans ce jeu si vital chacun est un joueur
Chacun s'il le veut bien, peut savoir ses erreurs
Nous sommes si nombreux à ignorer nos peurs
Pourquoi gagnerions nous si ce n'est par bonheur.
Sur le grand toboggan la pente est si glissante
Que sans accélérer la chute est bien tentante
De nous laisser aller dans le sens du courant
En tout état de cause cela est plus grisant.
Nous sommes passagers bien tous d'un même train 
Dont nous avons perdu la commande des freins
Mais tous nous avançons avec un grand entrain
Persuadés au fond que ça n'aura de fin.
Pierre-Jean BOUTET