29 août 2017

Facettes

Facettes Prisonnier de nos sens comme de notre histoire Nous construisons un monde oh combien déformé Et contre ce constat il n'est pas de victoire Qui donc pourrait prétendre vaincre sa destinée ? Quel que soit le recul, quelle que soit la hauteur Nous restons incarnés dans nos corps dans nos coeurs Notre esprit peut parfois entrevoir la lumière  Sans pouvoir toutefois s'affranchir des barrières. Si on peut s'oublier serait-ce un instant On devient disponible pour d'autres sentiments  Le regard peut alors... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]