Accessoire
Longtemps il m'a semblé exister par moi même 
Jusqu'à ce qu'un beau jour tu me dises je t'aime
Ne suis-je désormais que reflet des émois 
Que provoque en moi l'écho doux de ta voix ?
Quand il me suffisait d'agir pour mon profit
À ce simple objectif un arrêt tu as mis
Ne suis-je désormais qu'esclave des désirs
Que je guette chez toi pour te faire plaisir ?
Lorsque j'étais tout seul, responsable de rien
Sinon certes de moi, mais cela c'était bien
Ne suis-je à présent qu'à l'affût des dangers
Pour mieux te protéger, sur ce point j'ai changé.
Quand chaque jour ma vie elle s'improvisait
Que n'avais d'ambition, que vivre pour projet
Ne dois-je maintenant pour toi tout calculer
Et tout planifier pour de toi être aimé ?
J'étais hier encore un être à part entière 
Libre, indépendant mais hélas solitaire
Ne suis-je désormais qu'un simple accessoire
Tout dévoué à celle qui comble mes espoirs ?
Pierre-Jean BOUTET