Impasses
En quoi pourrais-je me plaindre
En noir quoi pourrais-je peindre
Tout ne m'a-t-il été donné 
Sans que j'ai eu à demander ?
Pourtant je suis insatisfait 
Le sourire aux lèvres je n'ai
Dans un pays riche suis né
Et rien je n'y trouve parfait.
J'ai bien le droit de me plaindre
Par le mal qui peut m'atteindre
Rien ne m'a été facile
J'ai une vie si fragile
Pourtant je me bats tous les jours 
J'ai le sourire et plein d'amour
Mon pays pauvre a besoin
Pour s'en sortir de mes deux mains.
Deux destinées et deux vécus 
La logique est bien battue
Celui qui a tout baisse les bras
Celui qui a rien va au combat.
Chacun a besoin d'un défi 
D'avoir aussi de l'appétit 
L'homme est ainsi il n'est heureux
Que si son sort va vers le mieux.
Pour l'essentiel beaucoup se battent 
Du superflu bien trop se lassent
Et dans un monde qui dérape 
Cela conduit à des impasses.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com