Absent
Prenez moi dans vos bras et serrez moi très fort
J'ai besoin de sentir que je ne suis pas mort
Je n'ai pas vu d'humain depuis bien des années 
Je ne me souviens plus de ce bien que ça fait.
Enfermé pour trente ans, sorti de ma cellule
Le monde est si grand en dehors de ma bulle
Condamné y a longtemps à finir au cachot
Je ne connais plus rien, tout me semble nouveau.
Suis-je encore un humain vous seul pouvez le dire
Je n'ai moi pas de mot et je ne sais plus rire
Je ne vous dirai pas tout ce que j'ai du faire
Pour survivre longtemps au cœur de cet enfer.
Prenez-moi dans vos bras ne serrez pas trop fort
Peut-être comprendrai-je que je ne suis pas mort
Je n'ai vu de visage depuis bien des années 
Et quant aux paysages plus aucun n'en connais.
Isolé pour trente ans avec pour seul bruit
Le grincement des portes et la ronde de nuit
Ignoré si longtemps de toute société 
Je ne sais plus y vivre, je me sens étranger.
Prenez-moi dans vos bras bercez-moi doucement
Je dois renaître au monde pour la seconde fois
J'ai tout besoin d'apprendre, le pourquoi le comment
Pour avoir une chance de voir ce qu'est ma voie.
Pierre-Jean BOUTET