Double jeu
Grandgousier par devant et suppôt de Satan
Grand cracheur de jurons, et rotant et pétant,
Grenouille par derrière de bénitier prêchant 
Confit en dévotion, au ciel les yeux levant,
Qui pourrait de douter de ce double visage
En voyant l'un ou l'autre dans respectif ramage
Mais est-ce un costume qui ne serait qu'emprunt
Ou est-ce le bonhomme qu'on trouve dans chacun ?
Si l'exemple choisi est bien caricature
À des degrés divers c'est dans notre nature
Que d'être au gré des temps de vrais caméléons 
Jouant des comédies qui ne sont de salon.
C'est question de survie ou bien de circonstances
Par instinct bien souvent selon les convenances
Afin que de se fondre parmi d'autres présences 
D'en être adopté sans plus de défiance.
Est-ce être hypocrite ou simple apanage
On peut rester soi-même sous différents aspects
Le costume ne crée lui que le personnage
On doit toujours garder pour soi un grand respect.
J'en sais bien qui se perdent à jouer à ce jeu
Qui ne savent plus bien qui ils sont au fond d'eux
Ces gens là voyez-vous sont les plus dangereux
Rien ne compte pour eux que vous prendre à leur jeu.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com