L'impudent.
Quel étrange bonhomme que cet être capable
De penser l'impensable sans s'en trouver coupable
Il semble au contraire qu'il s'échine à le faire
Dès lors qu'il l'a pensé, même si c'est l'enfer.
S'il a une morale elle ne le freine guère 
Dès lors que son esprit a percé un mystère 
Que ce soit pour guérir ou pour partir en guerre
L'homme pense et crée sans souci de mal faire.
Le génie dit humain est-il malédiction
Dès lors qu'il ne connaît ni respecte de règles 
Quand pour la connaissance il a telle passion
Que pour la satisfaire il se montre un aigle.
Du meilleur et du pire il a su faire preuve
Mais saura-t-il survivre aux épreuves 
Que ses mauvais côtés ont semé sur sa route
Au point qu'humanité est bientôt en déroute ?
Cet être pensant s'est donc cru tous les droits
Il s'est bien proclamé le seigneur de ce monde
Sans comprendre qu'à présent c'est la terre qui gronde
Invitant l'impudent à respecter ses lois.
Pierre-Jean BOUTET