26 juillet 2017

La bête infernale

  La bête infernale Volutes évanescentes des tourbillons de feu Fumées incandescentes fascinant est leur jeu Le monstre dévore ce qu'il trouve en tous lieux Quel que soit le décor il devient cendre au mieux. Le rouge et le noir s'y livre bataille Amoureuse on dirait sont les retrouvailles L'un et l'autre mêlés étreinte fatale Voyez cette beauté est celle du diable. S'il n'y avait le son, s'il n'y avait l'odeur Dans le spectacle offert il n'y aurait de peur La bête exige tout, noyant dans la chaleur L'étincelle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juillet 2017

Les choix improbables

Les choix improbables Réseau, labyrinthe, carrefours défendus  Ou croisée des chemins à chaque coin de rue Écheveau embrouillé, lignes enchevêtrées  Faisceau de possibles, pas de but avéré  Chacun y navigue en croyant à son gré  Au fil que lui dicte ses plus profonds secrets Son esquif de fortune, le corps qui lui échoit  Car déjà au début il n'a même de choix. Tu crois la lumière éclairer ton chemin Dans ce fou dédale elle te tient la main Ce n'est que le falot que t'offre le destin Tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2017

Le jour a fait repos

Le jour à fait repos. Les feuillages bruissaient des musiques du vent Les eaux de la rivière cascadaient glougloutant Des rais de lumière noyaient l'herbe tendre Des plumes légères là pouvaient s'y épandre. La scène était charmante comme l'était aussi La fille étendue la mousse comme lit, Les cheveux répandus comme une auréole  De ses seins se voyaient les menues aréoles. L'innocente bercée des bruits de nature Dormait à poings fermés dans tous ces murmures Elle était le joyau enfermée dans l'écrin  D'un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]