Au présent 
Quand reviendra le temps de ces amours vacances
Ceux dont on appréciait qu'ils soient sans conséquences 
L' amourettes d'un jour, butinée insouciante
Elle n'était alors que rencontre innocente.
Elle ne revivra la belle adolescence
Celle où on vit sa première expérience
On y a l'impression d'une renaissance
Lorsque de sa vigueur on y prend conscience.
Tous ces jeux amoureux se jouent à cache-cache
Ce serait dommage que jeunesse s'y gâche 
On n'est jeune qu'un temps qui trop vite se passe
On court après la vie qui si bien nous dépasse.
Dans ce temps que l'on vit rarement on s'arrête 
Ce n'est bien qu'après coup qu'on apprécie la fête 
Comme si trop de choses nous emplissaient la tête 
Pour comprendre l'instant en sensation parfaite.
Tous ces bons souvenirs n'en ayons de regrets
De cette nostalgie retenons les bienfaits
Mais vivons au présent pour tout ce qu'il nous offre
Il sera toujours temps de le mettre au coffre.
Pierre-Jean BOUTET