20 juillet 2017

Maman Bé

  Maman Bé Maman de ma maman toi que l'on dit grand mère Qui donc remercier d'avoir pu te connaître  Toi qui m'a tant aimé et tant accompagné  De tes petits enfants j'étais l'un des derniers. Tu fus institutrice et tu l'es bien restée  T'attachant à transmettre aussi à témoigner Par tes mots par tes gestes de générosité  Tu étais un exemple qui nous a tous marqués. Ta maison enchanta nos très jeunes années  De la cave au grenier que de trésors y avait Le jardin et son puit notre terrain... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2017

Temps morts

  Temps morts Il y a de ces temps morts là où rien ne se passe On y traîne son spleen aux semelles des godasses On n'a rien à l'esprit qu'un ennui très profond  Du vide ou du néant on a touché le fond. Alors le moindre bruit au milieu du silence Une mouche qui vole et dont on suit la danse Un simple mouvement ou bien quelqu'un qui passe Tout est bon à saisir pour troubler la mélasse. Au risque d'étonner moi j'aime bien ces pauses  N'avoir plus rien à faire j'avoue ça me repose Faire le vide aussi de la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2017

Tout feu, tout flamme

Tout feu, tout flamme Des quatre éléments c'est bien le plus ardent Qu'il embrase ou qu'il brûle il le fait chaudement Par sa flamme il consume dans un grand feu de joie Nos masures et nos coeurs qui ne sont fait de bois. Combien je le redoute quand il rugit dehors Que dans ses rougeoiements moi j'entrevois la mort Mais combien j'y aspire quand il remue mes sens Confère cette fièvre qui fait bouillir mon sang. Combien il me fascine celui du vieux volcan Quand sa lave déferle comme langues de sang Mais combien je le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]