La boite 
Lorsque j'ouvre la boite que va-t-il en sortir
J'y ai mis tant de choses et tant de souvenirs
Ce qui lors s'en échappe que ne peux retenir
J'avoue qu'il est bien rare que puisse le choisir.
Du couvercle béant jaillit une idée noire
Moi j'aurai préféré plutôt un peu d'espoir 
Il y a voyez-vous à manger et à boire
Sans qu'il soit trop besoin d'ouvrir ma mémoire.
Si j'en perd le contrôle ce n'est pas le meilleur
Qui trouve la sortie, ce sont d'abord mes peurs
Alors bien je m'efforce de les garder ailleurs
Plutôt ouvrir la porte à mes instants bonheur.
Je garde au fond de moi tant de choses étranges 
Qui m'effraient je le sais et qui fort me dérangent 
Comme si là vivait quelque autre moi même 
Que je ne crois de ceux qu'à vrai dire on aime.
Je ferme à double tour la boite dont je parle
Moi seul en si la clef c'est en tout préférable
J'en suis le seul gardien et le seul responsable
Car ce qu'elle contient n'est en tout présentable.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com