Duo de plumes
Danielle Labranche et Pierre-Jean BOUTET
Pour un malentendu, que de temps perdu...
Il y a si longtemps que je ne t'ai écris 
Saurai-je bien alors trouver les mots choisis
Pour rompre ce silence que tu n'as pas compris
Pour enfin dissiper ces monceaux de non-dits.
C'est l'occasion choisie pour qu'enfin tu me dises, 
Ce que jusqu'à présent il me semble ignorer 
Je sais pouvoir compter sur toi et ta franchise, 
Il est bon maintenant d'effacer le passé
 
J'étais si jeune alors, je n'avais pas su voir
Alors dans ton regard pour y puiser l'espoir
D'autres garçons plus forts et bien plus beaux que moi
Me semblaient en ces temps bien plus proches de toi.
 
Je me suis servie d'eux, aujourd'hui je l'avoue, 
Pour simplement savoir si tu serais jaloux, 
Mais en jouant ainsi, me suis brûlée les ailes, 
Et toi tu es parti, et ce fut sans appel.
 
Combien j'ai de regrets pour tout ce temps perdu 
Pour ces jeux innocents dont nous n'avons pas vu 
Les effets malheureux qu'ils auraient pour nos vies 
Nous étions lors si jeunes et si peu aguerris.
Mais depuis j'ai mûri et n'ai pas oublié, 
La douceur de tes yeux quand tu me regardais, 
J'ai gardé des photos où nous étions tous deux, 
Je les regarde encore et j'ai les larmes aux yeux.
 
Reprenons pas à pas sur le chemin du tendre
Enrichis de la vie, de ce qu'elle peut apprendre
Pour aller l'un vers l'autre ensemble pourquoi pas
Dans le temps qu'il nous reste nous y sommes déjà.
Je reconnais bien là celui que j'ai aimé, 
Tel que je t'ai laissé, alors je te retrouve, 
Merci de partager ce que sera la clef, 
Qui ouvrira la porte d'un bonheur qui s'entrouvre.
 
Heureux que mon écrit ait su ouvrir la voie
Dans nos cœurs endormis il réveille l'émoi
Tout redevient facile lorsqu'on est amoureux
Serait-ce enfin possible que nous vivions à deux ?
Danielle Labranche et Pierre-Jean BOUTET