Urgence
Les belles envolées de l'amour qui appelle
La belle nostalgie, souvenirs qu'on rappelle
Cette saveur enfuie quand la vie était belle
Mémoires oubliées qui un jour se révèlent,
Mais vivre le moment, première découverte
Comme à cet âge tendre la vie était ouverte
Ressentir le frisson pour la première fois
Éprouver très intense c'est son premier émoi 
Quand tout était nouveau sans point de référence 
Pas de comparaison pour gâcher l'existence
Quand on pouvait tout vivre et en pleine innocence
Sans n'être encore souillé par de vives souffrances.
Plus de premières fois où alors sont si rares
La vie de tous les jours elle en est si avare
Il reste toutefois parfois dans un regard
Un peu de cette flamme qui vous laisse hagard.
Lors vivre chaque instant comme l'instant dernier
Rechercher dans l'urgence la saveur oubliée 
Regarder toutes choses pour bien les savourer
Dans le risque de perdre, trouver l'intensité.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com