Ta course sans fin
Tu deviens vite esclave des milles choses à faire
Dès lors anticiper ça devient un enfer
Quand tous les lendemains préemptent ton présent 
Alors vivre l'instant tu n'en as plus le temps
Sans compter ton passé qui vient faire irruption
De tous ces souvenirs qui font aussi pression
Quand tous les jours enfuis occupent tout ton temps
Mais que te reste-t-il pour vivre au présent ?
À cela s'ajoute ce que ton agenda
A prévu aujourd'hui de ce que tu feras
Quand tu as encombré de choses tout ce jour
Quelle respiration tu gardes pour l'amour ? 
Où est ta liberté dans la course sans fin
Dans cette illusion de garder le contrôle 
T'es tu bien demandé ce qu'il reste à la fin
Lorsque tu obéis à chacun de ces rôles ?
À toi de décider de ta façon de vivre
Lorsque je te regarde, c'est l'action qui t'enivre 
Peut-être est-ce la voie que tu as choisi de suivre
Mais dans ce cas es-tu encore un homme libre ?
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com