Vous avez dit bonté ?
Donnez-moi aujourd'hui une ration d'espoir
Une raison de vivre, une raison d'y croire
Ne restez planté là dans votre tour d'ivoire
Regardez ces humains en proie au désespoir,
Descendez de l'Olympe où vous vous prélassez 
À voir là sous vos yeux tous nos jeux ennuyeux
Mettez fin pour le coup à cette cavalcade
Si nos vies sont pour vous simple mascarade.
Consentez à nous dire la seule vérité 
Ou alors loin partez pour bien nous oublier
Si jamais comme on dit vraiment vous exister
Cessez de nous bercer de vaine liberté.
Nous ne saurons jamais si vous êtes là -haut
Ou si nous sommes seuls avec nos lamentos
Quant à moi je préfère croire que nos destins
Ne sont quoiqu'il en coûte entre nos seules mains.
Si vous ne dites rien que vous vous tenez coit
Ne vous étonnez pas qu'on se trompe de voie
Vous êtes bien le seul à savoir ce qu'on doit
Faire pour éviter notre chemin de croix.
Nous vivons peu de temps et pensons à court terme
Trop peu savent embrasser l'ensemble des problèmes 
S'il s'agit d'un défi, encore un nouveau jeu
Pourvoir si vos jouets comprendront les enjeux ?
Pour vous c'est trop facile avec les cartes en main
De demander aux hommes de saisir vos desseins
Nous ne sommes au mieux que bonne volonté 
Mais quant à moi je doute que vous soyez bonté !
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com