Vents du désert
 
Quand souffleront les vents qui se lèvent aux déserts
Pour m'emmener là-bas où grouillent les mystères
Moi le sable issu de ces temps reculés
Où les forêts couvraient ces dunes désolées
 
Lorsqu'ils m'envoleront par dessus l'océan
Poussières diatomées insensibles au temps
Pour retrouver jeunesse dans de nouvelles terres
Que j'ensemencerai en minéraux d'enfer.
 
Je suivrai lors ces routes de grande liberté
Arraché à ces sols là où je me mourrais
Pour renaître à la vie dans ces arbres géants
Qui font la canopée sur d'autres continents.
 
Un cycle millénaire comme il y en a sur terre
Grands brassages, courants de choses élémentaires
Que soufflent tous ces vents, vecteurs de l'essentiel
Quand la vie sur la terre prend les chemins du ciel.
 
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com