Des jours avec et des jours sans
Il y a des jours où tout s'embrume
Même le cerveau qui s'enrhume
Aucune idée qui s'y allume 
Pas un petit rêve qui y fume.
Des jours où tout semble en panne
Aucune piste quand tout se fane
On fait la liste des mots qui clament
Aucun écho si on se damne.
Ces jours sont gris, ces jours sont vides
On est trop pris et trop lucide
Les rêves viennent en mots avides
Lorsqu'on est libre en terre aride.
Alors on se roule en boule
Espérant que l'idée déboule 
Qu'à nouveau la fontaine coule
Que tous les mots en flots s'y roulent.
Vive les jours où tout s'éclaire
Où les idées dont enfin claires
Où on écrit espérant plaire
Où on sourit tralala l'ère....
Pierre-Jean BOUTET