05 juin 2017

Les rythmes obsédants

Rythmes obsédants Au rythme syncopé des musiques modernes Aux tempos lancinants qui traversent le derme Les foules se pressent agitées de ces spasmes Que d'aucun assimilent à de profondes transes. Chacun vit dans sa bulle l'émotion singulière Suscitée par les sons qui partout le renversent Pourtant chacun partage à travers cette danse Communion muette de mille sœurs et frères. Il n'y a plus de mots mais c'est même langage De ces rythmes obsédants à travers mille peaux Mouvements synchrones dans un même voyage De ces gens... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2017

Harcèlement

Harcèlement Comme elles se bousculent les préoccupations De tout ce qu'il y a à faire, auxquelles je dois penser C'est bien tous les domaines qui posent des questions Régler tous les problèmes qui viennent me hanter. Je passe en revue les points qu'il faut régler Les rendez-vous à prendre, les lettres à envoyer Les papiers à fournir et les choses à rendre Il y a tant de choses qui ne peuvent attendre ! J'espère chaque fois qu'un jour ça finira Qu'il ne restera plus de ces embêtements Qui pourrissent ma vie par leur harcèlement... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Migrations estivales

Migrations estivales Les colonnes se forment pour se précipiter Vers les rivages de la Méditerranée Bientôt elles engorgent les routes encombrées Lorsqu'elles convergent vers mêmes arrivées. Longues files indiennes bloquées sur l'autoroute Des grandes migrations de la belle saison Les moutons de Panurge ne nourrissent de doutes Lorsque tous ensemble ils quittent leurs maisons. Appel de liberté de ces jours de vacances On ne peut résister à leurs traitres avances Alors on se résigne à subir ces retards En espérant toujours... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Le vent les balaiera

Le vent les balaiera... Les fleurs du mal prospèrent dans tous nos cauchemars Les pleurs aux rendez-vous des pires traquenards Mais moi je veux chanter un chant de liberté Contre le désespoir il nous faut résister. Plus grande est l'horreur qui nous frappe au cœur Plus fort est mon désir d'appeler au bonheur Quand l'ombre étend ses ailes pour voiler le soleil Il faut clamer très fort que la vie est merveille. Contre tous les oiseaux de fort mauvais augure Qui mènent une lutte autant contre nature Nous devons emprunter des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Par ici la sortie

Par ici la sortie La planche de salut dont parfois tous on rêve Pour nous sortir d'un piège ou d'un malheur sans trêve Celle que l'on attend quand la vie est trop brève Celle que l'on vous tend ou alors vous enlève, Où l'issue de secours, sortie du labyrinthe De ces couloirs sans fin où la vie vous éreinte La porte de sortie quand elle vous est offerte Quand elle ne vous mène à votre propre perte, Tant de chausses trappes sur nos communs parcours Et tant de faux semblants après lesquels on court, Nous croyons aux mirages de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Remettre au lendemain

Remettre au lendemain Je le ferai demain de cela je suis sûr Et de mes propres mains c'est certain je l'assure Combien de fois avons-nous dis cela L'avons-nous bien promis, sans en faire grand cas. Demain tout est possible dès lors qu'on l'envisage Au présent c'est plus dur, mais c'est aussi plus sage Reporter à plus tard tout ce qu'on devrait faire Cela est rarement une très bonne affaire. Cela porte un nom c'est procrastination Et certains s'y adonnent avec obstination Il y a les obsédés dévorés par l'action Et puis les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2017

Nouvelle levée

Nouvelle levée Qu'ils sont tombés de haut depuis leur piédestal Où ils trônaient si fiers plus près des étoiles Ils regardaient de haut la piétaille banale Adoubés croyaient-ils, devant leurs yeux un voile. Ils ne pouvaient la concevoir leur chute Ils sont tout étonnés de se trouver en butte Avec cette réalité qui est le quotidien De ces milliers de gens qu'ils ignoraient si bien. Adieu tous ces honneurs et tous ces privilèges Adieu donc cet Olympe, ils trouvent sacrilège Que d'en être chassé par des voix populaires Ils se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Espoirs de jeunesse

Espoirs de jeunesse Combien ceux d'entre nous qui ont vécu leurs rêves Qui les ont accomplis leurs espoirs de jeunesse Combien ceux d'entre nous qui n'ont pas de regrets De s'être écarté de leurs chemins secrets ? Nous sommes si nombreux à qui la vie enlève Les projets que jadis en pensée on caresse Sûr nous sommes légions à nous être égarés Sur des voies de traverse à en être effarés. Qu'ils sont donc admirables tous ceux restés fidèles A tout ce qu'ils voulaient accomplir ou bien faire Combien rares ils sont ceux encore... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Pour qui ?

Pour qui ? Mais à qui le dirai-je si ce n'est pas à vous Vers qui me tournerai-je si ce n'est pas vers vous ? Pour qui le clamerai-je si ce n'est pas pour vous Pourquoi donc écrirai-je si il n'y avait vous ? C'est le cri, la prière quand ce n'est la louange Car tout sur cette terre est création des anges Une vie ce n'est trop pour la bien célébrer Une vie n'est assez pour la bien partager. J'en appelle à ces mots et j'invoque la phrase Qui pourra le mieux rendre ou l'horreur ou l'extase Quand on peut s'égarer au milieu des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

Tant de jours

Tant de jours Dans les jours qui nous tuent où on n'est que douleurs On voudrait disparaître pour y mettre un frein Ne plus même se voir dans le miroir sans tain Se nier d'exister pour étouffer ses pleurs. Dans les jours qui nous portent où on n'est que bonheur On voudrait tant renaître pour revivre ce rêve Ne plus même le voir que la journée s'achève Demeurer éternel dans un moment sans heurt. Dans les jours qui s'écoulent identiques à hier On voudrait bien changer le refrain qui nous tient Ne plus jamais connaître de même... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]