rythme des couleurs

Rythmes obsédants

Au rythme syncopé des musiques modernes
Aux tempos lancinants qui traversent le derme
Les foules se pressent agitées de ces spasmes
Que d'aucun assimilent à de profondes transes.

Chacun vit dans sa bulle l'émotion singulière
Suscitée par les sons qui partout le renversent
Pourtant chacun partage à travers cette danse
Communion muette de mille sœurs et frères.

Il n'y a plus de mots mais c'est même langage
De ces rythmes obsédants à travers mille peaux
Mouvements synchrones dans un même voyage
De ces gens possédés sans marquer de repos.

Celui qui est dedans qui est pris par le jeu
Arrive à oublier tous ses autres enjeux
Quand son corps est actif, son esprit de délasse
Il échappe au stress le temps que ce temps passe.

Celui qui est dehors et reste dans le monde
Ne croit pas au spectacle, il n'est pas dans la ronde
Il ne veut se noyer dans la transe commune
Il a d'autres moyens pour décrocher la lune.

On ne peut en parler du pouvoir du tempo
Sans avoir retrouvé ces instants ancestraux
De tous temps il y a eu de ces rites étranges
Qui ont permis aux hommes de côtoyer les anges.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com