migrations estivales

Migrations estivales

Les colonnes se forment pour se précipiter
Vers les rivages de la Méditerranée
Bientôt elles engorgent les routes encombrées
Lorsqu'elles convergent vers mêmes arrivées.

Longues files indiennes bloquées sur l'autoroute
Des grandes migrations de la belle saison
Les moutons de Panurge ne nourrissent de doutes
Lorsque tous ensemble ils quittent leurs maisons.

Appel de liberté de ces jours de vacances
On ne peut résister à leurs traitres avances
Alors on se résigne à subir ces retards
En espérant toujours échapper par hasard.

Observés à distance depuis le haut des cieux
Ces flux sont étonnants car toujours identiques
Lorsque massivement les humains tous uniques
Vont de leurs domiciles pour gagner mêmes lieux.

Il n'y a que les gnous pour être aussi constants
Pour braver les obstacles et quel que soit le temps
Puisqu'il s'annonce beau alors je crains le pire
Car je vais m'engluer moi aussi, ne pas rire !

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com