pour-qui-

Pour qui ?

Mais à qui le dirai-je si ce n'est pas à vous
Vers qui me tournerai-je si ce n'est pas vers vous ?
Pour qui le clamerai-je si ce n'est pas pour vous
Pourquoi donc écrirai-je si il n'y avait vous ?

C'est le cri, la prière quand ce n'est la louange
Car tout sur cette terre est création des anges
Une vie ce n'est trop pour la bien célébrer
Une vie n'est assez pour la bien partager.

J'en appelle à ces mots et j'invoque la phrase
Qui pourra le mieux rendre ou l'horreur ou l'extase
Quand on peut s'égarer au milieu des méandres
La parole est là pour la haine et le tendre.

Mais pourquoi le dirai-je si personne n'entend
Vers qui me tournerai-je si personne n'attend
Pourquoi le clamerai-je si pour rien je me tends
Pourquoi donc écrirai-je si je n'ai plus de temps.

C'est l'idée, l'intention quand ce n'est le dessein
Car tout sur cette terre nous convie au festin
Une vie ce n'est trop pour sceller son destin
Une vie n'est assez pour tracer son chemin.

J'en appelle aux textes, j'invoque les propos
Qui pourront le mieux dire ou le Laid ou le Beau
Quand on peut se noyer dans les mille prières
La poésie est là pour l'ombre ou la lumière.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com