minuscule

Minuscule

Une image contient plus de mille univers
Constellations spirales dans vos bras froids d'hiver
Vous passez pour merveilles lors que vous n'êtes rien
Avec ces mondes étranges moi je n'ai pas de lien.

Une goutte issue d'une quelconque mare
Contient milliers de vies en corpuscules épars
Elles y grouillent pareilles à bien de nos pareils
Comme ces organismes je dépends du soleil.

Entre infiniment grand et choses minuscules
Il y a tant de vies qui partout se bousculent
Nous ne sommes nous-mêmes qu'infimes particules
Qui n'ont pas accepté un sort si ridicule.

Ce que nous hébergeons par le fruit du hasard
C'est de l'intelligence qui nous sort du brouillard
Elle se moque bien de ces lointains quasars
Ce qu'elle ne veut pas c'est bien du corbillard.

Elle combat en nous nos plus mauvais instincts
Mais parfois est vaincue par leurs envies sans freins
Si chaque homme écoutait bien mieux ce qu'elle dit
Nous vivrions tous ensemble dans un vrai paradis.

L'homme est un miracle, hybride monstrueux
D'un organisme aveugle, d'une pleine conscience
Le combat est en lui, il pourrait être un dieu
S'il maîtrisait la bête et se faisait confiance.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com