meditation

En connexion

Un oiseau est posé sur la branche il chante
Le ruisseau lui répond en glouglous malicieux
Dans le ciel les nuages s'étalent paresseux
La brise courbe l'herbe en ondes sur la pente

Au milieu est assis à l'ombre d'un grand saule
Silhouette massive très large aux épaules
Un homme immobile ses yeux fixent un point
Plus loin que l'horizon et les meules de foin.

Tout paraît si tranquille, calme et en repos
La nature est paisible mais pas sous son chapeau
Dans son esprit bouillonne tant et tant de questions
Bien qu'il soit immobile il est bien sous pression.

Loin du cœur de la ville, il est venu chercher
À l'abri du vacarme plus près du vieux clocher
La paix qui convient mieux à la méditation
Pour voir un peu plus clair dans ses mille questions.

La il s'est connecté avec l'essentiel
Les arbres la nature et le vide du ciel
Je ne vous dirai pas s'il a trouvé réponses
Mais il est reparti sans que ses sourcils froncent.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com