chimères

Chimères ?

Chimériques espoirs c’est ainsi que l’on dit
Quand on ne veut y croire à une utopie
Rien ne serait possible c’est pourquoi n’agis pas
Dans un temps immobile qui n’est pas fait pour toi !

Tu poursuis des chimères comme mars en carême
Des rêves inaccessibles pour chasser nos problèmes
Tu proposes des voies, des chemins inconnus
Mais nous avons trop peur, nous sommes parvenus.

On préfère les choses qui ont toujours été
On aime que les roses viennent bien du rosier
Tu le sais l’aventure n’est pas notre nature
On choisira toujours ce qui nous semble sûr.

Mais la voilà l’erreur dans un monde qui change
De ne vouloir bouger, voilà qui est étrange
Si tu n’es sur la vague pour mieux la dominer
La vague elle t’écrase sans rien te demander.

Ecoute plutôt ceux qui pensent un peu demain
Ils cherchent des réponses pour nos communs destins
Ce n’est dans le passé et les vieilles formules
Que l’on devra puiser, ce sont solutions nulles.

Ne te moque donc pas de ceux qui imaginent
Qui donc ne se contentent d’un peu de brillantine
Sur des passés glorieux depuis nos origines
Qu’ils vont souvent chercher au fond des magazines.

Rien n’existe aujourd’hui qui sera là demain
De même qu’aujourd’hui, du passé il est loin,
Qu’ils nous auraient moqués dans le siècle passé
Si on leur avait dit le présent qu’on connaît !

Gardez l’esprit ouvert, demeurez donc curieux
Il ne faut pas attendre de réponse des dieux
Ce sont vers nos semblables, ceux qui veulent le mieux
Qu’on doit tendre l’oreille aussi tourner nos yeux.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com