les_saisons

Saisons

Qui n’a pas éprouvé un soupçon de tristesse
Sous un ciel gris et froid quand la lumière baisse ?
Qui n’a pas ressenti au profond de ses os
Cette énergie en berne quand le ciel est plein d’eau ?

Qui n’a pas été pris d’un élan d’allégresse
Quand le soleil est là, sa chaleur nous caresse
Qui n’a pas eu envie de sauter et bondir
De croquer cette vie afin de s’en réjouir ?

Nous sommes si sensibles aux variations du temps
Et nos sautes d’humeur témoignent à tout instant
Du lien qu’a notre corps avec la nature
Qui demeure en nous, sa résonance dure.

Nous répondons toujours à l’appel du printemps
Nous nous calfeutrons bien à l’approche des vents
Nous affrontons l’hiver près du poêle souvent
Nous sommes en été plus légers et contents.

Malgré nos artefacts et tous nos artifices
En dépit des efforts pour qu’on les abolisse
Dans nos villes construites pour gommer les saisons
Nous demeurons des êtres sensibles aux frissons

A ceux de la nature quand elle est à foison
La source d’enthousiasmes ou de pâmoisons
C’est la chair et le sang derrière la raison
Qui commandent encore nos moindres émotions.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com