quatrecavaliers

Pas facile

Il est temps de chaos ouverts aux aventures
Les quatre cavaliers y poussent leurs montures
Les hommes sont muets, aveugles par nature
A reconnaître à temps les pires déconfitures.

Il est des temps troublés où les peurs se mélangent
N’y sont plus entendues les trompettes des anges
Les hommes y sont sourds et hélas ils se rangent
Aux pires solutions quand cela les arrange.

Il est des temps maudits où les colères grondent
L’inquiétude est lourde et l’angoisse est profonde
Les hommes ne comprennent ce sur quoi elles se fondent
Tous prêts à accepter des réponses immondes.

Il est des temps obscurs où l’on n’y voit plus clair
Les questions sont nombreuses, les effets sont pervers
Les hommes ignorants des soucis de leurs pairs
Ne s’occupent d’abord que de ce qu’on leur sert.

Ces temps sont arrivés, ce sont ceux d’aujourd’hui
On ne peut vraiment dire que la vérité luit
Lors moi dans ce contexte je fais ce que je puis
Je regarde d’abord où tout ça me conduit.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com