01 mai 2017

Nuit noire

  Nuit noire La nuit était pareille au noir le plus profond Aucune étoile en veille, alors tout s'y confond De ces nuits où on veille, les yeux vers le plafond Quand ne vient le sommeil, les rêves se défont. Sur cette toile vierge, on écrit à la craie Sans allumer de cierges, et puis sans cris d'orfraie La nuit qui nous héberge n'exige pas de frais Juste que l'on gamberge, juste que l'on s'effraie. Un silence de tombe, seule respiration Seules des gouttes tombent, de sueur sur mon front Et la peur ne retombe... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mai 2017

Dérobade

Dérobade  Un pauvre souvenir, seules bribes d'images Qui flotte à la lisière d'une mémoire en cage Sans pouvoir le cerner, ni même un peu l'atteindre Que néanmoins ne peut ni gommer, ni éteindre. Que veut-il donc me dire, pourquoi se dérober ? Il n'y a vraiment pire que demeurer voilé À la paix j'y aspire qu'il se montre au grand jour Au lieu de me jouer encore ce mauvais tour. Si je ferme les yeux et fais le vide en moi Peut-être qu'il voudra se révéler à moi Il persiste pourtant à imposer sa loi Se peut-il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

Fulgurance

Fulgurance Vois l'éclair qui déchire un ciel gris et chargé  Comme un cri de rage qui vient là protester C'est une fulgurance comme inachevée Ou une délivrance pour quelque esprit blessé. Éclair tu es fugace à peine tu es né  Que le temps si vorace t'a déjà oublié  Éclair tu es si vif qu'on ne peut te fixer Il faut être naïf pour t'espérer durer. Éclair tu as des frères et parfois par milliers  Qui frapperont la terre au point de la brûler  De vieilles douches fières peuvent en témoigner ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

Voyageurs sans bagages

  Voyageurs sans bagages Légers bancs de nuages qui errez dans le ciel N'avez-vous l'air parfois un peu artificiel Vous semblez des hommages à cette indifférence Que les cieux et les sages ont pour toute violence Vous formez quelquefois des formes bien étranges Comme sont des signaux envoyés par des anges Vous passez tout là-haut en trains toujours pressés  Poussés par de grands vents qui soufflent sans cesser. Muets bancs de nuage vous portez avec vous Tant d'espoirs de la pluie qu'on voudrait voir... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

Tendons la main

Tendons la main Nous sommes tous un jour venus de ces pays Où nos lointains ancêtres y a longtemps ont surgi Migrants sur la planète faite de zones vierges Terra incognita ouvertes à leurs cortèges. Nous sommes tous issus de ce même élan  Qui nous poussa un jour à rechercher ailleurs Des lieux bien plus propices et un monde meilleur Car déjà nous mourrions pour sauver nos enfants. Nous sommes tous donc frères l'avons-nous oublié  Derrière nos barrières de mêmes cœurs nous lient Quelles que soient nos... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

Langues vivantes

Langues vivantes La langue s'enrichit de ces mots de passages Voyageant sans bagages que celui des langages Mélangés dans l'échange comme autant de messages De mieux le reconnaître ce serait bien plus sage. Le français est ainsi une auberge espagnole Grappillant ça et là de nouvelles paroles Et il en fait son miel comme il donne aux autres C'est la tour de Babel et je n'en veux pas d'autre. Nos langues ont une vie sans cesse en mouvement  Elles prennent à l'envie un peu de l'air du temps Elles ont plus que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

La seule réponse

La seule réponse  Naître, vivre, aimer, mourir Oui il nous faut être et périr Voilà la loi qui nous unit Voilà pourquoi on est ici. Il est questions si absconses Qu'elles n'ont pas de réponses  Pourquoi, pour qui on est ici C'est comme ça on vous le dit. La seule chose dont on soit sûr  C'est que de vivre c'est parfois dur Rien n'est parfait et rien n'est pur Et le bonheur jamais ne dure. Moi je te tiens, je me sens bien Et dans ma main je tiens, ta main À cet instant je voudrai bien Que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

Nouvelle saison

Nouvelle saison Un beau matin se lève, débarrassé du givre À la place se voient des nuées d'oiseaux ivres La nature a ouvert en grand son nouveau livre C'est celui des beaux jours que l'on va enfin vivre. À nouvelle lumière est un nouveau soleil Plus triomphant il brille et chasse le sommeil Le ciel ouvre ses bras pour dire envolez-vous Car c'est avec l'amour qu'il y a rendez-vous ! Lentement je m'étire, doucement je respire Cet air frais et léger de cette matinée  Je sors sur la terrasse où les rayons... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]