21 avril 2017

Quelques gestes simplement

Quelques gestes simplement Une main sur le cœur, la compassion aux lèvres Un sourire enjôleur, un discours plein de fièvre Est-il un comédien, un homme au grand cœur Joue-t-il sa partie bien ou sont-ce de vrais pleurs ? Méfiez-vous toujours de ces démonstrations D’amitié, ostensibles elles ne sentent pas bon L’affection véritable est plutôt discrétion Sincère mais discrète en manifestations. Une main sur l’épaule, un serrement de doigts Un sourire sincère, une parole tendre Cela suffit souvent plutôt que de s’attendre A... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 avril 2017

Médiateur

Médiateur Je sais que j’ai pouvoir de chanter toutes choses Comme le désespoir ou le parfum des roses De peindre tout en noir en vers ou bien en prose De célébrer le soir quand le soleil repose, J’ai au bout de mes doigts ces armes incomparables Pour contester aux dieux des fêtes cérébrales Pour exprimer au mieux des beautés admirables Pour dire aux envieux qu’ils sont bien détestables, J’ai entre les mains la baguette magique Invisible, ordinaire, puissance mirifique Qui en disant les choses les fera exister En montrera la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2017

Où est passé notre instinct de survie ?

Où est-il passé notre instinct de survie ? J’ai bien des fois écrit sur ce qui est en nous De reste d’animal qui nous influe beaucoup Mais là mes chers amis, il faut que je l’avoue De l’instinct animal, on n’en a plus du tout, Du moins pour ce qui est de ce sens du danger Qui fait que fuient les bêtes les lieux trop exposés Elles semblent sentir quand vient la catastrophe Et se sauvent bien loin pour rester sain et sauf. Hélas l’espèce humaine préfère ignorer Les signes avertisseurs des multiples dangers Elle ne change rien à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2017

Salle des pas perdus

Salle des pas perdus Salle des pas perdus de ces jours sans reliefs Où notre vie s’écoule pour des instants si brefs Mais des moments perdus en tous points inutiles Où nous nous gaspillons en actions trop faciles, J’y vois, serrées, des foules qui, à pas lents, la foulent Alors que autour d’eux sans répit se déroulent Les occasions manquées à se laisser aller Le temps est un tapis sans un bouton arrêt. Sommes-nous des moutons qui allons à la tonte Ou être libre n’est-il pas ce qui compte ? A être ainsi passifs alors que tout... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2017

Droit devant

DUO de PLUMES Droit devant Il est à toi le monde si tu en veux vraiment Sur notre boule ronde voyage allègrement Embrasse donc ta vie, prends la à bras le corps Tant que tu ne l'épuises, elle t'en offre encore. Ne regarde derrière ce qui est fait est fait Avance sans regrets, va vers le jour d'après Et découvre sans cesse de nouvelles idées Engage sans tarder tous tes projets rêvés. Referme alors le livre de tes histoires passées, Prends une encre nouvelle, une plume affûtée, Que tu laisses courir comme une vagabonde, Sur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2017

Forêt

Forêt À l'ombre des feuillages il est longtemps resté Privé de la lumière sous leur couvert épais Petite étincelle au sein d'un gland larvée Promesse si fragile de l'arbre un jour tombée. Un agile écureuil l'a pris et l'a enfoui Dans un pré pas très loin où le soleil dardait Et l'onde bienfaisante aux doux rayons mêlée A produit un miracle une tige a jailli. Lors l'infime verdure qui s'en est échappée S'est mise avec vigueur à grossir sans arrêt S'élançant vers le ciel en rageuse croissance Elle a clamé très fort d'un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2017

Dis-moi

Paroles de croyant....je suis pour ma part athé.... Dis-moi Toi qui l'a vu dis-moi à quoi ressemble-a-t-il On dirait un oiseau aux grandes ailes noires Il est couleur corbeau aux lourds reflets de moire Il prononce des mots qu'il lit dans une bible. Toi qui l'as entendu mais dis-moi ce qu'il dit Il clame à tous vents que nous sommes maudits Et que pour nous sauver faut faire pénitence Proscrire nos festins, abandonner nos danses. Toi qui a pu le suivre dis-moi donc ce qu'il fait Il lève ses grands bras vers un dieu qu'il dit... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2017

Aura

Aura Quelques mots prononcés au moment où il faut Cela suffit parfois à soulager les maux Combien ont ce talent qui fait que de leurs lèvres Sortent de ces paroles qui les douleurs enlèvent ? C'est comme une eau fraîche qui vient vous soulager Un baume apaisant sur des plaies trop ouvertes Qui vient vous soutenir quand lourdes sont les pertes Qui aide à tenir quand trop découragé. Leurs mains sont douces aussi quand elles vous étreignent On sent la compassion qui coule de leurs veines Comme si l'énergie alors qui en émane ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2017

Occulte

Occulte   Il serait du pouvoir une face obscure Qu'on en ait le soupçon d'ailleurs il n'en a cure Il ferait nous dit-on la pluie et le beau temps Pour ruiner l'adversaire depuis la nuit des temps.   Imaginez un peu une cellule grise Que dis-je plutôt sombre dont le pouvoir se grise Propre à manipuler à son gré l'opinion Par de gênantes et tardives révélations.   À l'heure d'Internet où l'on sait tout sur tous Il suffit de gratter pour révéler à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]