Souris

Des souris et des hommes

Ce matin au lever j'ai vu une souris
Assise sur mon lit qui semblait intriguée
Sa moustache frisait sous ses yeux étonnés
Quand elle m'a souri j'en fus vraiment surpris

J'ai cru que je rêvais et mes yeux j'ai frotté
Pour me persuader de la réalité
Mais j'ai eu beau frotter de plus belle
Elle était toujours là la jolie souricelle.

Alors imaginez ce que fut ma surprise
Quand par cette souris la parole fut prise
Pour dire quelques mots que j'ai même compris
Monsieur me direz-vous mais quoi donc vous a pris ?

Vous ne me croirez pas mais j'entrais dans son jeu
Histoire que de voir de m'amuser un peu
Petite souris grise que faites-vous donc là
Je n'ai pour habitude de répondre comme ça.

Puisque vous semblez sourd et ne voulez comprendre
Les points donc sur les i je m'en vais vous apprendre
Vous avez démoli hier dans votre cave
Tous ces nids bien construit pour tous nos petits zouaves.

Si c'est une vraie guerre que vous nous déclarez
Prenez garde alors vous ne la gagnerez
Nous vous laissons tranquille veillant à grignoter
Ce qui est inutile dans votre vie dorée.

Un peu interloqué alors je répondis
Depuis la nuit des temps on chasse les souris
Sans bien réaliser que ce que l'on détruit
A bien autant que nous quelque droit à la vie.

Lors je lui proposais comme un terrain d'entente
Une sorte de trêve pour que dans cette attente
On recherche ensemble comment cohabiter
Des souris et des hommes enfin réconciliés.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com