poupee

Sauvage

Où vas-tu donc petite de ta démarche alerte
Tu as l'air bien pressée ta chemise est ouverte
Mais je vois une larme couler de tes grands yeux
Que t'est-il arrivé, mais dis-le moi grand dieu !

Ne t'enfuis pas ainsi secouée de sanglots
Que puis-je pour t'aider au moins avec des mots
Parle donc et dis-moi d'où te vient cet émoi
D'où te vient ce dégoût que dans tes yeux je vois ?

Qu'est-ce qui t'a blessée, qui donc t'a fait du mal
Est-ce un accident ou bien un animal
Tu fais non de la tête c'est là ton seul signal
Je te fais peur fillette et ça c'est pas normal.

Serait-ce alors un homme qui s'en est pris à toi
Qui a voulu te faire ce qu'on n'a pas le droit
D'imposer à l'autre et cela quel qu'il soit
Si c'est bien ça fillette, je pleure avec toi.

Il n'est pire petite que ce que l'on t'a fait
J'espère que ta vie n'en sera pas gâchée
Tu vas souffrir hélas longtemps dans tes âges
De cet acte ignoble commis par un sauvage.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com